P

      Pour nos clients (couples, familles, jeunes mariés, entreprises, etc.), il n’y a rien de pire qu’un photographe leur annonçant qu’il a perdu les photos de leur séance ou reportage. C’est une situation assez rare, mais qui arrive encore aujourd’hui : vol, incendie, crash de disque dur, effacement par erreur… Pourtant, il existe de nombreuses astuces et solutions pour minimiser la perte des photos de nos clients depuis la prise de vue jusqu’après la remise des photos. Les matériels, les logiciels et les services en ligne ont évolué rapidement ces dernières années et il n’a jamais été aussi facile et peu cher qu’aujourd’hui de protéger tous nos fichiers des aléas de la vie et de l’informatique. Dans cet article, je vais vous présenter mon système de sauvegarde actuel, basé sur la règle du 3-2-1. Cette règle stipule qu’il faut réaliser 3 copies de chaque fichier, sur au moins 2 supports différents dont 1 est externalisé. J’ai adopté cette règle dès le début de mon activité (après avoir perdu toutes mes photos suite à un crash de disque dur quelques années auparavant), en adaptant au fil des ans mon système en fonction de mes besoins et de mes ressources. Ainsi, quoi qu’il arrive, chaque client reçoit ses photos à la fin d’une prestation et bénéficie également d’une copie de ses photos sur mon système (avec la garantie de retrouver 100% des photos durant 3 ans). Cette règle du 3-2-1 est bien évidemment valable pour toutes nos données personnelles. Alors ne tardez plus, investissez si besoin et faites plusieurs copies de vos données !

       

      Schéma de Sauvegarde 2019

      © Phototrend — voir l’article lié à cette infographie

       

       

      – Protéger vos photos dès la prise de vue –

      J’ai eu la chance de démarrer mon activité peu après le lancement des premiers appareils photos numériques professionnels bénéficiant de deux emplacements pour les cartes mémoires. Avant, il n’y avait qu’un seul emplacement et il fallait donc se munir de beaucoup de « petites » cartes pour ne perdre, en cas de panne/vol, qu’un minimum de photos. Aujourd’hui, tous les appareils photos professionnels sont livrés avec ce dispositif de « double slot » (les appareils photos « grand public » ne disposent, en majorité, que d’un seul slot), ce qui nous facilite grandement la vie. En effet, ce dispositif me permet, sur mes Canon 5D Mark III (que j’utilise sur toutes mes prestations), de pouvoir enregistrer les photos sur les deux cartes mémoires en simultanée. Ainsi, si l’une des deux cartes est défectueuse, il existe une copie des photos sur la deuxième. Et pour éviter le vol de ces cartes lors de mes déplacements, j’en conserve une dans le sac photo et une dans mes poches. Si je me fais voler mon sac (ou si je l’égare), il me reste sa copie dans ma poche, et inversement.

       

      Cartes Mémoires

      Avec un appareil photo professionnel, il est possible de sauvegarder les photos sur 2 cartes mémoires en simultanée.

       

       

      – Automatiser les sauvegardes grâce à Copy Carbon Cloner –

      Dès qu’une prestation est terminée, je réalise une copie des photos sur mon disque de travail (que je peux emporter pendant mes déplacements). Puis, dès que possible (et chaque jour quand je ne « force » pas la sauvegarde), je fais une copie de ce disque sur un disque externe à la maison (où sont également stockées mes archives), grâce au logiciel Copy Carbon Cloner. Ce logiciel me permet d’automatiser ce processus et, surtout, de ne sauvegarder que les nouveaux fichiers et/ou ceux qui ont été modifiés sur le disque source par rapport à la précédente sauvegarde. Copy Carbon Cloner me permet également de conserver les anciennes versions des fichiers modifiés/supprimés, jusqu’à 30j en amont. Ensuite, toujours grâce à CCC, je réalise une copie du disque de sauvegarde (qui est en réalité un volume composé de 5 disques montés en RAID 5) sur un disque d’archive (composé à ce jour de 4 disques en RAID 0 et stocké à l’autre bout de la maison) toutes les semaines et/ou après chaque livraison d’une prestation.

       

      Schéma de Sauvegarde 2019

      Aujourd’hui, mon système de sauvegarde comprend, à chaque étape, au moins 3 copies sur 2 supports différents dont 1 externalisée.

       

       

      – Externaliser une copie sur les serveurs de Backblaze –

      Car personne n’est à labri d’un vol ou d’un incendie à son domicile, il est fortement conseillé d’avoir une copie de ses données à l’extérieur de chez soi (sur un disque qu’on laissera chez un proche, par exemple). Avec l’avènement du cloud et des accès haut débit ces dernières années, il devient possible de trouver des services pour la sauvegarde des fichiers en ligne. Pour mes besoins, je me suis tourné vers Backblaze qui propose, pour quelques dollars par mois, un espace de stockage illimité sur ses serveurs (dont les nouveaux, installés aux Pays-Bas, sont protégés par les lois européennes, plus strictes que celles des Etats-Unis d’Amérique en terme de protection de données). La sauvegarde est automatique et le service se charge de crypter les données avant leur envoi sur les serveurs. Mais cette solution se limitant à de l’archivage de données, j’utilise un autre service dans le cloud, Tresorit (basé en Suisse, connu pour être le must pour le respect de la vie privée), pour pouvoir partager, au besoin, des fichiers (photos, facture ou tout autre document) où que je sois dans le Monde.

       

      Backblaze

      Vos photos sont cryptées puis stockées sur les serveurs de Backblaze, aux Pays-Bas. (© Backblaze)

       

       

      – Dans le futur, toujours plus simple et sécurisée –

      Pour les années à venir, j’aimerai faire évoluer mon système de sauvegarde vers quelque chose de plus simple (moins d’interventions manuelles), de plus complet (modifications à distance) et de plus sécurisé (cloud basé en Suisse). Je pense ainsi à remplacer l’un des disques d’archive par un serveur NAS, qui me permettra d’accéder à mes données (et de les modifier) depuis n’importe quelle pièce de la maison, et même depuis l’extérieur. J’aimerai également trouver un service dans le cloud me permettant de cumuler les avantages de Backblaze (un gros espace de stockage) et de Tresorit (un partage simple), tout en conservant la sécurité que peut offrir une sauvegarde sur des serveurs professionnels : authentification, redondance, cryptage, versionning … Et, bien sûr, le must serait de pouvoir synchroniser tout cela pour qu’un fichier modifié sur l’un des espaces de stockage soit automatiquement modifié sur les autres et ainsi avoir la bonne version partout (avec l’arrivée de la fibre optique partout en France, tout sera bientôt possible !).

       

      Prévision des sauvegardes dans le futur

      Un schéma prévisionnel représentant une envie de simplification et de liberté d’accès/modification aux fichiers, partout dans le Monde.

       

       

      – Multipliez les copies de vos photos –

      Après chaque prestation, je vous livre vos photos depuis une galerie privée en ligne. Cet espace vous offre un accès rapide à vos photos, ainsi qu’une copie de celles-ci, disponible partout dans le monde (avec une connexion internet). Mais, cet espace n’étant disponible que pour une durée limitée (6 à 12 mois), je vous conseille de réaliser plusieurs copies de vos photos : sur une clé USB, un disque externe, sur l’ordinateur de l’un de vos proches (frère, soeur, ami.e, parents, etc.).
       

       

      COMMENTAIRES
      Votre Commentaire

      FERMER LE MENU
      sed elit. efficitur. risus Aliquam Praesent